L’EMDR : une thérapie synchrétique et unique

L’EMDR est considérée comme une thérapie synchrétique en ce qu’elle contient des éléments que l’on retrouve dans d’autres thérapies.

L’EMDR : une thérapie synchrétique et unique

L’EMDR est considérée comme une thérapie synchrétique en ce qu’elle contient des éléments que l’on retrouve dans d’autres thérapies. Elle est cependant unique, du fait du recours à des stimulations volontaires bilatérales du cerveau, d’une conceptualisation des cas cliniques et un plan de traitement qui lui sont propres.

L’EMDR est dite « approche synchrétique » car elle emprunte à plusieurs thérapies certains éléments :

l’utilisation d’échelles et la verbalisation des croyances négatives et positives liées à des événements de la vie du client, comme dans les thérapies cognitivo-comportementales
la connexion au ressenti émotionnel et corporel dans l’ici et maintenant à la gestalt
l’utilisation de techniques de visualisation guidée, des ressources, de la suggestion à l’hypnose éricksonienne
l’émergence d’association d’idées évoque les associations libres de la psychanalyse

L’EMDR n’en demeure pas moins une thérapie en soi. Avec une conceptualisation particulière des cas, une structuration spécifique des séances de traitement, une prise en compte des événements passés, présents et futurs, un modèle théorique propre : le traitement adaptatif de l’information (cf. Comment fonctionne l’EMDR?)

Certains ont pu affirmer qu’il n’existait pas de différence entre l’hypnose et l’EMDR. Ce n’est pas le cas. Ce sont deux thérapies différentes. L’American Journal of Hypnosis (le Journal Américain d’Hypnose) a publié un numéro spécial sur l’EMDR et l’hypnose. L’article introductif de cette revue, écrit par son éditeur, qui est un ancien président de l’Association Américaine d’Hypnose clinique, stipule : « comme la psychanalyse, l’EMDR est à la fois une théorie en évolution sur la manière dont l’information est perçue, mémorisée et récupérée dans le cerveau humain et une méthode spécifique de traitement basée sur cette théorie (Shapiro, 1995). En fait, l’EMDR est une méthode de traitement unique, qui, comme d’autres types de thérapies (ex : psychanalyse, thérapie psycho-dynamique, thérapie comportementale, thérapie cognitivo comportementale, thérapie des états du moi) peut être aussi incorporée à la pratique de l’hypnose (Hammond, 1990) ».

La thérapie EMDR

Au titre d’un suivi psychothérapeutique, je peux accompagner les adultes, enfants et adolescents.​

Thérapie EMDR


Au titre d’un suivi psychothérapeutique, je peux accompagner les adultes, enfants et adolescents.

Complément thérapeutique

J'utilise conjointement avec l'hypnose ericksonienne la PNL et d'autres outils thérapeutiques.

Développement personnel - Coaching

Si vous souhaitez mieux vous connaître et ou développer votre potentiel (intellectuel, physique, psychique)

Retour haut de page